Sangsues

Cliquez sur le titre pour lire le segment de texte correspondant.

La thérapie par les sangsues fait partie des méthodes de détoxication et de détoxination et fonctionne sur le même principe que celui de la saignée. Plusieurs sangsues vivantes sont déposées sur des endroits spécifiques de la peau du patient, où elles sucent son sang jusqu’à satiété. L’effet de ce procédé provient à la fois du prélèvement sanguin effectué par la sangsue et des substances que celles-ci introduisent dans le sang du patient.

Les sangsues sont employées à des fins thérapeutiques depuis des milliers d’années. Certains écrits des Babyloniens (1500 av. J.-C.) font déjà référence à l’utilisation de sangsues pour le traitement des maladies. De vieux textes indiens écrits en sanskrit (500 av. J.-C.) évoquent également cette méthode thérapeutique. En Europe, la thérapie par les sangsues est mentionnée pour la première fois dans les écrits du poète et médecin grec Nicandre de Colophon, en 200 av. J.-C. Au cours des siècles qui suivent, la technique se répand dans toute l’Europe et devient, à l’instar de la saignée, une méthode connue de tous et fréquemment utilisée. Au milieu du XVIIIe siècle, ce traitement est tellement « à la mode » que plusieurs millions de sangsues sont utilisées. Au XIXe siècle, la conjugaison des abus et des nouvelles découvertes scientifiques dans le domaine médical fait progressivement tomber la méthode dans l’oubli.
Au début du XXe siècle, la thérapie connaît un bref regain de popularité grâce à plusieurs publications faisant état des réussites obtenues dans le traitement de la thrombose grâce aux sangsues. Après la Seconde Guerre mondiale, le développement de médicaments efficaces pour soigner cette maladie fait retomber l’intérêt du public pour la thérapie par les sangsues.
Au début des années 1980, ce traitement trouve un nouveau champ d’application dans la chirurgie plastique et la microchirurgie. Dans le cadre des pratiques de naturopathie, la thérapie par les sangsues est principalement utilisée pour traiter les maladies veineuses et l’arthrose.

À l’instar de toutes les autres techniques thérapeutiques de détoxication, la thérapie par les sangsues repose sur la théorie des humeurs, dont le postulat est que les fonctions corporelles seraient déterminées par quatre fluides: le sang, le flegme, la bile noire et la bile jaune. L’état de santé d’une personne est principalement déterminé par l’équilibre existant entre ces quatre fluides, dont la mauvaise répartition entraîne l’apparition de maladies. Ce déséquilibre peut être corrigé en évacuant du corps les fluides superflus. Dans le cadre de cette méthode, c’est la sangsue qui remplit cette mission.
L’efficacité de la thérapie par les sangsues s’explique par plusieurs facteurs. D’une part, le prélèvement sanguin et l’hémorragie secondaire consécutive agissent de la même manière qu’une saignée lente; d’autre part, le processus évacue de l’organisme les substances nocives et élimine les stases sanguines et lymphatiques localisées.
Lorsqu’elle aspire le sang, la sangsue libère de nombreuses substances dans la plaie via sa salive, et notamment l’hirudine, un anticoagulant, et l’égline, un anti-inflammatoire et analgésique. D’autres substances ont un effet vasodilatateur, soulagent les crispations ou stimulent la circulation.
En outre, la succion de la sangsue à un effet stimulant non spécifique sur les zones réflexes de la peau, dont l’influence est positive sur les organes internes et sur d’autres parties de l’organisme.

© 2017 Eskamed SA



À la connaissance du RME, les assureurs suivants utilisent actuellement – sous quelque forme que ce soit – l'enregistrement au RME.

Veuillez considérer le fait que ces informations sur les assureurs ne revêtent finalement qu'un caractère informatif et qu'elles ne valident aucun droit au remboursement. Chaque assureur décide librement du remboursement d'une méthode ou non, dans quelle mesure il alloue les remboursements et si le remboursement dépend de dispositions particulières ou d'autres conditions que l'enregistrement au RME. Chaque assureur peut modifier ces décisions à tout moment. Nous vous recommandons de vous informer au préalable auprès de votre assureur sur les conditions actuelles de remboursement et obtenir une garantie de remboursement des coûts.

  • AMB Assurances
  • Aquilana Versicherungen
  • Atupri Caisse-maladie
  • Avenir Assurance Maladie SA
  • Cassa da malsauns LUMNEZIANA
  • CONCORDIA Assurance suisse de maladie et accidents SA
  • CPT Assurance SA
  • Easy Sana Assurance Maladie SA
  • FKB Die liechtensteinische Gesundheitskasse
  • GALENOS Assurance - maladie et accidents
  • Groupe santé Sodalis
  • Helsana Assurances SA
  • innova Krankenversicherung AG
  • KluG Krankenversicherung
  • kmu-Krankenversicherung
  • Krankenkasse Steffisburg
  • Krankenkasse Stoffel
  • Krankenversicherung Flaachtal AG
  • Moove Sympany SA
  • Mutuel Assurance Maladie SA
  • Philos Assurance Maladie SA
  • Progrès Assurances SA
  • PROVITA assurance santé SA
  • rhenusana
  • sanavals Gesundheitskasse
  • Sanitas Assurance Maladie
  • Sumiswalder Kranken- und Unfallkasse
  • Suva - Assurance militaire
  • SWICA Assurance-maladie SA
  • vita surselva
  • Vivao Sympany SA
  • ÖKK Kranken- und Unfallversicherungen AG